Vorticidad collective project

février 22nd, 2015 § 0 comments

vorticidad site internet

Le projet vorticidad mène une recherche de terrain au Mexique et a pour but de questionner l’impact social des arts visuels, en particulier dans le cadre d’actions collectives et performatrices. Composées de jeunes historiens de l’art et curateurs, l’équipe de vorticidad investigue de manière proactive des projets artistiques et curatoriaux sortant du cadre traditionnel muséal et qui, en réaction à des évènements historiques, socio-culturels ou environnementaux développent des propositions poétiques à la frontière entre rationnel et utopie.

Lié à la terminologie de la physique des fluides et plus particulièrement à la vitesse de rotation de ceux-ci, le nom vorticidad évoque pour nous, la rotation des courants de pensées entre société et création artistique. Un mouvement particulièrement visible au sein d’interventions reflétant une esthétique, développée plus largement au cours des années 2000. Des projets artistiques qui tissent des liens entre les individus, font naître ou renaître des questionnements et permettent une rupture avec l’ordre préétabli, non pas de manière prosélyte ou belliqueuse mais avec subtilité, humour ou ironie.

Au-delà du débat esthétique qui met aux prises l’art pour l’art et l’art relationnel, vorticidad souhaite montrer des œuvres capables, comme le dit Rancière, « d’une nouvelle distribution de l’espace matériel et symbolique ». Au cours de la première phase du projet, vorticidad développe un site Internet en espagnol et en anglais, qui relaye les projets sélectionnés et qui présente une série d’interviews de leurs auteurs. Celle-ci offre non seulement une meilleure connaissance de la riche scène artistique mexicaine, mais surtout rend compte des motivations et questionnements des artistes et des curateurs respectifs à leurs pratiques. Cette nouvelle base de données visible à terme dans sa quasi-intégralité sur Internet, anticipe une série d’expositions physiques d’œuvres et de performances des artistes retenus pour le projet. Elle propose ainsi une réflexion publique sur ces formes de créations et leur potentielle exposition hors de leur cadre d’origine.

» Read the rest of this entry «