L’influence de l’école d’art, de la création au marché

janvier 12th, 2013 § 0 comments

L’association art-werk reçoit à Berne, cinq artistes de la relève artistique parisienne et propose une conférence sur l’évolution de l’enseignement de l’art et son influence, de la création jusqu’au marché. Pour participer à la discussion, seront présents cinq artistes parisiens, un professeur de l’ENSBA, ainsi qu’un doctorant en art de Zürich.

L’engouement médiatique pour la croissance spectaculaire du marché de l’art contemporain ferait parfois oublier, qu’au-delà de la valeur financière des œuvres, réside avant tout une valeur culturelle issue d’un acte créateur.

« L’apprentissage de la création » va aujourd’hui bien au-delà du dessin d’académie, et épouse les médiums d’avant-garde tout en s’ouvrant à un large éventail de disciplines de recherche. Par cette émulation, les écoles d’art internationales se livrent une concurrence accrue, afin de pouvoir disposer des meilleurs professeurs et se forger une réputation de premier choix chez les critiques, commissaires d’expositions et marchands internationaux.

L’Ecole nationale supérieure des beaux-arts de Paris (ENSBA) est l’une des institutions formatrices européennes les plus réputées. Bernard Vienat commissaire d’exposition et conseiller en art contemporain a choisi de réunir, pour parler de leur expérience d’apprentissage et leur transition vers la scène artistique, cinq jeunes artistes de la relève française, issus de cette école. Bernard Moninot, professeur à l’ENSBA et artiste français renommé, présentera sa vision de la nouvelle génération. Enfin l’artiste Nicolas Vermot, doctorant en art à l’université de Zürich et de Linz, fera part de l’importance de la recherche dans les nouveaux champs artistiques. Cette conférence sera aussi l’occasion pour le public de pouvoir discuter directement avec des artistes, déjà promis à un bel avenir, tant dans le domaine de la création que sur le marché.

Organisée par l’association de promotion de l’art contemporain art-werk, cet événement ne serait possible sans le soutien de l’Ambassade de France en Suisse, de la Société Générale Private Banking et de l’Alliance Française de Berne.

Une sélection d’œuvres des cinq artistes parisiens fera l’objet d’une exposition en deux volets, dédiée à la jeune scène artistique parisienne et berlinoise. Le premier volet de cette exposition sera présenté dès le lendemain de la conférence à la galerie Rigassi.

Exposition:« Junge Positionen, Kapitel 1 : Paris », Juliette Mogenet, Marie-Anna Delgado, Félix Pinquier, Raphaël, Tiberghien, Thibault de Gialluly – commissariat : Bernard Vienat – Galerie Rigassi, Münstergasse 62, 3011 Berne – du 28 février au 6 avril 2013, www.galerierigassi.ch

Comments are closed.